ClickCease

L'Art-thérapie à PROFAC

Rédigé le Samedi 4 Mars 2023 à 16:38 | Lu 74 fois modifié le Samedi 18 Mars 2023

Page précédente

En formation vous serez amenés à créer vos outils qui se démarquent de toute utilisation artistique : ce qui fait la spécificité de l’art-thérapeute est que son outil poétique, issu de sa formation, ne ressemble en rien aux autres métiers utilisant l’art au service de leur fonction. C’est donc bien la plasticité psychique de celui qui s’engage en formation qui est recherchée : sa part de créativité qui n’est pas assimilable à la création artistique.
 
  • Nous attirons votre attention sur le fait que l’art-thérapie n’est pas du tout une médecine ; ni conventionnelle ni douce y compris si l’intitulé de certaines formations peut donner l’illusion d’une formation médicale : il n’en est rien. Elle ne peut se confondre avec une psychothérapie.
  • L’art-thérapeute spécialisé en ATC © est défini comme un véritable professionnel spécialisé qui met sa sensibilité artistique et ses connaissances acquises, non pas au service d’un enseignement artistique, mais de l’expression de personnes présentant des difficultés psychologiques, physiques ou sociales. Il travaille avec rigueur à partir de dispositifs art-thérapeutiques ATC © enseignés au sein de notre institut par des formateurs compétents : art-thérapeutes professionnels et/ou psychologues cliniciens, chercheurs spécialisés dans le champ de la psychopathologie de l’expression.

Dès votre entrée en formation vous êtes donc immergé(e) dans le champ de l’Art-Thérapie Contemporaine © afin de rentrer dans ce processus formatif qui engage chacun à se construire dans une identité professionnelle précise et conforme au référentiel choisi. Pour nous l’art n’est pas considéré comme un médicament et n’est donc pas utilisé en tant que tel et c’est en sortant de la contrainte de la production d’objet qu’il y a ouverture possible à une respiration psychique. Pour nous il ne s’agit pas de faire sortir la personne des habitudes qu’elle a, car nous les respectons comme étant son expression personnelle. Les patients ont déjà leurs propres émotions comme nous tous. L’art serait à saisir comme une appréhension du monde et des êtres qui ouvre au goût de l’aventure, la prise en compte de la différence, de la part singulière de chacun sans chercher à réduire un être à un ressenti ou une étiquette.

Nous partons du principe que le plaisir de créer, bricoler, d’avoir un regard ouvert convoque un état d’esprit propice à entrer dans l’inconnu en sachant laisser une place à un être en souffrance sans chercher à le mettre en situation de public ou d’artiste. Vous verrez même que l’on est sorti de la contrainte de la production d’objet qui risquerait de combler l’espace de respiration psychique. Dans ce souci de préserver la psyché et favoriser la créativité psychique inhérente à chaque individu, nous avons développé des concepts qui sont tous protégés (souffle du neutre, expérience éphémère, art-thérapie préventive, dynamique, curative, etc.). Ce sont ces ensembles qui vous sont transmis au fil de votre parcours formatif. L’art-thérapie devient alors une mise en mouvement et non un résultat.

Lire la suite