Art-thérapie danse-thérapie

Rédigé le Vendredi 20 Mai 2022 à 17:45 | Lu 293 commentaire(s) modifié le Vendredi 10 Juin 2022 - 18:45

Art-thérapeutes

Art-thérapie, danse-thérapie, ludothérapie nécessitent une formation éthique et sérieuse !


ART-THERAPEUTE CONTEMPORAIN

L’Art-Thérapie Contemporaine© est une méthode de soin de support permettant de dépasser les difficultés personnelles par le biais d’une stimulation des capacités créatrices. N’étant pas orientée par la création d’une œuvre et libérée des contraintes classiques de représentation, elle s’appuie sur une expérience intime de créativité inscrite dans un cadre de rencontre à visée thérapeutique et prend donc en compte certains concepts psychanalytiques non mystiques permettant de ne pas négliger la réalité des phénomènes psychiques liés à cette situation singulière. L’art-thérapeute contemporain est un professionnel formé à la relation thérapeutique qui utilise des dispositifs créatifs éphémères afin de préserver l’expression singulière de la personne. L'art-thérapie contemporaine est une méthode qui vise à reprendre sa parole en main en soulageant des tensions psychiques. Elle s’inscrit dans un processus thérapeutique. C’est la souplesse psychique et la créativité du professionnel qui est mise au service de sa fonction et qui se détache donc de toutes formes de pratiques artistiques habituelles. Des dispositifs basés essentiellement sur la poésie créatrice et l'éphémèrité sont enseignés et intégrés à la pratique de l'art-thérapeute contemporain.  
 
DANSE-THERAPEUTE

La Danse-thérapie Contemporaine est une branche spécialisée de l’Art-thérapie Contemporaine (ATC) © enseignée à Profac. Cette méthode de soin de support permet de dépasser les difficultés personnelles par le biais de la créativité non orientée par une contrainte de production. Elle se démarque de toute forme d’instrumentalisation de la danse au service d’une norme sanitaire ou comportementale, elle est le produit d’une maturation théorique et psychique irriguée par plus de vingt années d’expérience clinique hospitalière. Elle se différencie d’autres pratiques comme la médiation artistique ou encore l’animation d’ateliers d’expression. Elle ne procède à aucune interprétation et se situe en marge de toute forme d’exploitation du potentiel artistique. La Danse -Thérapie Contemporaine© tient de l’art contemporain sa vocation éphémère visant une forme de dématérialisation au profit d’une logique de relation en phase avec la réalité transitoire des mouvements transférentiels
 
LUDOTHÉRAPEUTE


Le ludothérapeute est un professionnel formé à la relation d’aide. Il utilise le jeu pour soutenir la singularité à l’intérieur du groupe tout en faisant respecter les règles du jeu. Cela favorise ainsi une expression possible où le jeu sous toutes ses formes peut trouver une place pour reprendre sa place en respectant les règles sociales, morales et éducatives. Le jeu est certes le lieu privilégié de la rencontre dans une troisième aire cet espace transitionnel dont parle Winnicott mais nous conduit à une certaine prudence dans son application thérapeutique : « Il ne faut jamais oublier que jouer est une thérapie en soi. Faire le nécessaire pour que les enfants soient capables de jouer, c’est une psychothérapie qui a une application immédiate et universelle ; elle comporte l’établissement d’une attitude sociale positive envers le jeu. Mais il faut admettre que le jeu est toujours à même de se muer en quelque chose d’effrayant. Et l’on peut tenir les jeux (games), avec ce qu’ils comportent d’organisé, comme une tentative de tenir à distance l’aspect effrayant du jeu (playing) » (Winnicott, 1975).
 
MÉDIATEUR ARTISTIQUE

Le médiateur artistique est un professionnel qui utilise des techniques artistiques (chant, marionnettes, land art, collage, peinture etc.) afin de mener des ateliers de groupe et vise à préserver le lien social et groupal à travers un médium. « L'art n'est pas seulement quelque chose qui vient remplacer une réalité défaillante, c'est aussi quelque chose qui fait face au chaos; c'est pour répondre à cette exigence que je construis des lieux sacrés que j'ai appelés: Téménos. C'est un acte symbolique. Quelque chose qui résiste au désordre général. Ce n'est pas seulement un manque à combler. C'est pourquoi, il y a des moments où je me dis: il faut m'engager dans le réel. Et cela justement par rapport au désir qui est chez moi très fort de trouver un objet réel qui le comble. Il y a certes des moments où l'on est obligé de se servir de ce monde imaginaire pour compenser l'ennui du quotidien. Mais quand je m'aperçois que cela risque de n'être que cela, je dis stop. Il me faut trouver une issue dans le tissu du réel et dans la réalisation réelle du désir, quitte à être déçu et se flanquer par terre et à souffrir mille fois plus qu'en faisant de la sculpture ou en lisant tranquillement. A la limite, s'il n'y avait que cela, entre sculpter et lire, pourquoi se fatiguer ? Il n'y aurait qu'à lire. Ca devient de la réalité. Ainsi créer est moins pour réaliser ses fantasmes et leur donner de ce fait une satisfaction substitutive que d'instituer un ordre: un ordre qui rassemble tous les éléments qui constituent l'univers à la fois matériel et humain, c'est à dire conjointement, les choses elles-mêmes, leur représentation imagée telle qu'elle apparaît dans les dessins et les objets qui sont à la fois: objets, représentation d'objets et symboles,, et tout cela dans un lieu, dans une enceinte dont il peut maîtriser les divers éléments. » MICHEL LEDOUX Corps et création

 

art-thérapie