ART-THERAPIE Formation en art-thérapie validée par l'Etat
ART-THERAPIE Fo





Procédure de la V.A.E


Pour imprimer ce texte cliquez sur l'Icône "Version imprimable" située au-dessus. de cet article.

Pour accéder au Certificat officiel d'Art-thérapeute par le biais de la VAE veuillez lire attentivement ce texte qui contient un lien vers un formulaire de pré-inscription en bas de page.

A - Critères de recevabilité
- justifier d'au moins trois années d'activités salariées, non salariées ou bénévoles, ou au minimum 4800 heures, en rapport direct avec la certification visée et s'engager sur l'honneur à ne déposer qu'une demande par année civile pour une même certification, et trois demandes par année civile pour des diplômes ou titres différents.
Les activités exercées par le candidat doivent être en rapport direct avec la certification visée. Ce rapport est établi lorsque l'expérience correspond en partie au référentiel d'activités de la certification.

Résumé du référentiel :

L’Art-thérapeute est un professionnel qui met ses compétences artistiques avérées et ses connaissances des difficultés psychologiques, non pas au service d’un enseignement artistique, mais de l’expression de personnes présentant des difficultés (psychologiques, physiques ou sociales).
L’Art-thérapeute travaille exclusivement sur indication médicale avec des techniques spécifiques à sa spécialisation artistique.
- Recueillir, analyser, hiérarchiser et synthétiser les demandes de prise en charge sur indication médicale.
- Définir et formuler les objectifs spécifiques et généraux du demandeur afin de mettre en place un plan d'action art-thérapeutique en choisissant le type de médiation artistique
- Faire une proposition technique claire et présenter le processus détaillé de la prestation et formaliser la contractualisation.
- Etablir les règles du fonctionnement des séances, fixer des buts précis à l’intervention et proposer un dispositif modulable.
- Comparer les différentes productions artistiques en dégageant les progrès de l’expression et les points de blocage.
- Proposer des techniques précises de facilitation pour permettre le dépassement des blocages de l’expression créatrice.
- Intégrer ses interventions au sein d’un projet thérapeutique institutionnel.
- Elaborer et mettre en œuvre les indicateurs, les outils et les procédures d'évaluation.
- Organiser les restitutions de l’intervention et dégager un bilan argumenté et cohérent des observations.
- Connaître précisément les démarches de formation professionnelle continue associée à un engagement dans une dynamique de recherche
- Référer une question à un ou plusieurs courants théoriques et à intégrer des connaissances d’autres champs disciplinaires tels que la psychologie et la psychopathologie clinique.
- S’approprier les différents paradigmes de recherche permettant le choix d’une méthodologie pertinente.

Capacités attestées :

- Pratiquer régulièrement d’une ou plusieurs techniques de médiations créatrices
- Mettre en synergie les observations initiales et l’offre art-thérapeutique personnalisée
- Maîtrise des techniques d’écoute active et compréhension des mécanismes psychologiques
- Mettre en cohérence les signaux révélateurs de trouble et les techniques artistiques proposées.
- Evaluer les compétences créatrices du demandeur.
- Capacités rédactionnelles nécessaires à l’établissement d’un contrat art-thérapeutique rédigé à partir d’un modèle-type.
- Définir les variantes à partir des données initiales.
- Utiliser des grilles d’évaluation comprenant des représentations de productions datées mises en lien avec l’évolution psychologique du demandeur. Traitements statistiques et analyses des données.
- Référer ses interventions professionnelles aux lignes-forces du projet institutionnel et du projet thérapeutique.
- Effectuer des recherches de partenaires professionnels à partir de bases de données locales, régionales et nationales.
- Connaissance des démarches de formation professionnelle continue en art-thérapie associée à un engagement dans une dynamique de recherche.
- Connaissance des différents paradigmes de recherche.


B- Pièces attestant la durée des activités exercées

Le dossier de candidature doit présenter les pièces attestant la durée des activités exercées. Ces activités peuvent être exercées de façon continue ou discontinue, à temps plein ou à temps partiel. La durée totale de ces activités est calculée par cumul. Elle est appréciée par PROFAC au moment du dépôt de la demande de recevabilité.
La preuve des trois ans d'activités exigée pour la recevabilité du dossier VAE peut se traduire :
- par des attestations d'employeurs ou des bulletins de salaire pour une activité salariée ;
- par une déclaration fiscale pour chaque année considérée, ainsi que la déclaration d'existence Urssaf pour (activités libérales), de l'extrait du K bis (activités commerciales), de l'extrait D 1 (activités artisanales)
- par une attestation délivrée par l'organisme agrée retraçant les activités exercées pendant la durée des contrats de volontariat, pour les activités non salariées.
Les périodes de formation initiale ou continue ainsi que les stages en milieu professionnel effectués pour la préparation d’un diplôme ou d’un titre ne sont pas pris en compte dans la durée de l’expérience requise.

C - Pré-inscription à la VAE

Etape 1 :

Remplir le "Formulaire de pré-inscription VAE" dont le lien se trouve dans la colonne de gauche du site PROFAC : http://www.artherapie.com Cette pré-inscription gratuite permet une étude succincte du parcours afin d’éviter des frais d’inscription inutiles, au cas où, l'expérience professionnelle ne serait pas en corrélation avec les critères de recevabilité. A la suite de cette pré-inscription, si nous l’estimons nécessaire, le candidat peut être convoqué à un entretien complémentaire.

Etape 2 :

1/ Après avis positif de PROFAC au sujet du formulaire de pré-inscription le candidat reçoit par mail le dossier appelé Livret VAE N°1 celui-ci est payant (100 Euros) et sera réglé à partir du lien "Régler un Dossier VAE N°1 par Carte Bancaire dans la colonne de gauche du site PROFAC. Ce Livret VAE N°1 SERA rempli, annexé des pièces justificatives, et expédié par lettre recommandée avec AR au : Service VAE - Profac.19 Avenue Lafayette 13200 Arles.

Etape 3 :

- La commission VAE instruit ce Livret VAE N°1 et émet un avis de recevabilité, dans un délai maximum d'un mois. Le silence vaut décision de rejet. Les frais administratifs de 100€ (cent euros) couvrent cette étude et ne sont donc pas restitués. Si Profac rejette expressément la demande ou s'il ne répond pas dans un délai de 1 mois, le candidat a un délai de deux mois à partir de la notification de la décision pour introduire : -soit un recours gracieux devant l'autorité administrative qui a pris la décision d'irrecevabilité ; soit - un recours hiérarchique devant le supérieur hiérarchique de l'autorité ayant pris la décision d'irrecevabilité ; soit enfin - un recours juridictionnel devant les juridictions administratives, en l'occurrence le tribunal administratif du lieu de résidence du requérant, c'est-à-dire le candidat. La décision de recevabilité autorise le candidat à poursuivre la procédure de VAE mais ne préjuge pas de l'étendue de la validation qui ne peut être prononcée que par le jury officiel.

- Etape 4 :

Lorsque la demande de recevabilité est favorable, les documents suivants sont remis au candidat : Livret VAE N°2

- Fiche de demande d’accompagnement, dans le cas où le candidat souhaite bénéficier de l’accompagnement à la préparation de son Livret 2.qui doit être retournée avant le début de l’accompagnement

- Fiche de refus d’accompagnement

- Dates prévisionnelles de tenue du jury officiel

Ce Livret VAE N°2 devra comprendre :

- les documents rendant compte des expériences acquises dans les différentes activités salariées, non salariées ou bénévoles exercées par le candidat et leur durée, en relation avec la certification recherchée, ainsi que les attestations des formations suivies et des diplômes obtenus antérieurement.

- les diplômes, les certificats et toutes autres pièces permettant au jury d'apprécier la nature et le niveau du candidat.

- lorsque les études ont été accomplies dans un pays de l'Union européenne, le dossier comprend l'annexe descriptive du diplôme et les attestations certifiant les crédits obtenus représentatifs des études accomplies.

Le Livret VAE N°2 doit être adressé par lettre recommandée avec AR au : Service VAE - Profac.19 Avenue Lafayette 13200 Arles.
au plus tard deux mois avant la date de convocation devant le jury. Lors de sa demande de validation, le candidat devra s’acquitter des frais de jury (100 E) et des frais d’accompagnement (1000 E) s’il souhaite suivre l’accompagnement. Aucune demande ne sera traitée si les frais n’ont pas été réglés.

Etape 5 : Accompagnement éventuel à l'élaboration du Dossier VAE N°2 qui sera présenté devant le jury

Le conseiller VAE précise les modalités de cet accompagnement au candidat. L'accompagnement consiste en un appui méthodologique, à la description et à l'analyse de l'expérience du candidat pour l'aider à formaliser les activités professionnelles conduites, les connaissances, aptitudes et compétences acquises au regard du titre visé. Il comporte une série d'entretiens avec le conseiller qui le guide pour la constitution de son dossier et à la préparation à l'entretien avec le jury, et, ou, à la mise en situation professionnelle. Il s’agit d’une démarche volontaire de la part du candidat, indépendante de la tenue du jury de validation et qui ne préjuge en aucune façon de l’attribution totale ou partielle du diplôme, ou du refus d'attribution. L’accompagnement est une aide facultative mais souvent indispensable. La loi ne prévoit aucune obligation en la matière. C'est une mesure qui offre au candidat des chances supplémentaires d'aller jusqu'au bout de sa démarche. Le candidat peut donc choisir de constituer seul son dossier. A la remise de la fiche de demande d’accompagnement par le candidat est signée une convention d’accompagnement entre les différentes parties suivant si le candidat est financé ou non. L'accompagnement débute à la signature de la Convention d’accompagnement. Le Livret N°2 complet doit être déposé au plus tard deux mois avant la convocation devant le jury.

Etape 6 :

La demande de VAE est soumise à un jury de validation qui est souverain, constitué et présidé conformément au règlement et aux dispositions régissant la certification visée. Il est composé à raison d'au moins un quart de représentants qualifiés des professions, pour moitié employeurs, pour moitié salariés, et avec le souci d'assurer une représentation équilibrée des hommes et des femmes. Il procède au contrôle et à l'évaluation des compétences professionnelles du candidat acquises par l'expérience : il vérifie si les acquis dont le candidat fait état correspondent aux compétences, aptitudes et connaissances exigées par le référentiel de la certification pour obtenir le certificat d'Art-thérapeute.

- Lorsque les acquis ne correspondent pas aux compétences, aptitudes et connaissance exigées pour obtenir le Certificat d'Art-thérapeute, le jury prend une décision de refus d'attribution du Certificat.

- Lorsque les acquis correspondent aux compétences, aptitudes et connaissances exigées pour obtenir le Certificat d'Art-thérapeute le jury prend une décision de validation totale et propose l'attribution du Certificat d'Art-thérapeute.

- Lorsque les acquis ne correspondent pas entièrement aux compétences, aptitudes et connaissances exigées jury prend une décision de validation partielle. Dans ce cas, il se prononce sur les aptitudes, compétences et connaissances qui, dans un délai de cinq ans à compter de la notification de sa décision, doivent faire l'objet de l'évaluation complémentaire nécessaire à l'obtention du Certificat d'Art-thérapeute.

Prise en charge financière et coût de la VAE

Votre parcours VAE peut être pris en charge par votre employeur, un OPCA (Fongecif, Uniformation, …) ou une administration (Pôle Emploi, Conseil Général,...).